Sélectionner une page

Simone Veil, l’immortelle, l’hommage poignant de Pascal Bresson illustré par Hervé Duphot

Simone Veil, l’immortelle est une bande dessinée écrite par Pascal Bresson et illustrée par le talentueux Hervé Duphot. Engagée, cette œuvre est un hommage poignant envers une femme courageuse qui a dédié sa vie aux droits des femmes.

Simone Veil - L'Immortelle

Qu’est-ce que ça raconte ?

Un combat engagé pour l’IVG

Les premières pages de la bande dessinée plantent le décor avec l’arrivée de Simone Veil à l’Assemblée nationale. Le récit prend place le 27 novembre 1974 : Simone Veil est alors ministre de la Santé. Elle fait partie du gouvernement formé par Valéry Giscard d’Estaing. Féministe et engagée, Simone Veil défend la cause des femmes depuis déjà de longues années. À travers la loi Veil, son projet de loi, elle espère permettre aux femmes de disposer de leur corps comme elles le souhaitent. À l’époque, la pratique de l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) est illégale et se fait parfois dans des conditions abominables. Son combat, puis sa victoire pour la légalisation de l’IVG épargneront bon nombre de vies.

Un récit à l’aube de la guerre

Simone Jacob est née en 1927 et grandit à Nice. La Seconde Guerre mondiale laisse une trace indélébile dans sa vie. À 17 ans, alors qu’elle vient de passer les épreuves du baccalauréat, elle est déportée dans les camps de concentration d’Auschwitz. Elle y passe plusieurs mois, aux côtés de sa mère et de sa sœur. Ensemble, elles vont faire face aux horreurs des camps et affronteront la mort tous les jours. Quelques semaines avant la libération des camps par les alliés, la mère de Simone Veil meurt du typhus. Son père et son frère, déportés dans des camps de travail en Europe du Nord, n’en reviendront jamais. Lorsque Simone et sa sœur rentrent enfin en France, elles doivent se reconstruire, autant psychologiquement que physiquement.

Une femme humble et courageuse

L’enfance de Simone Veil est marquée à jamais. Son numéro, tatoué sur son bras, mais aussi les pertes de ses proches le lui rappellent tous les jours. Lorsqu’elle présente son projet de loi pour l’IVG, elle s’adresse à une assemblée essentiellement constituée d’hommes. Elle est insultée et provoquée. Certains iront même jusqu’à dire que son projet de loi s’apparente aux camps d’extermination des nazis. Elle affronte ces hommes avec courage, eux qui n’hésitent pas à envoyer leurs maîtresses chez les « Faiseuses d’anges ». À l’époque, ce sont elles qui interviennent lors de grossesse non désirée. Un combat qu’elle mènera jusqu’à la victoire, lors de l’adoption de la loi Veil.

Mon expérience de lecture

Simone Veil, l’immortelle est une bande dessinée qui raconte la vie d’une femme courageuse et engagée. Le récit s’articule autour des temps forts de la vie de Simone Veil : sa jeunesse à Nice, sa déportation dans les camps de déportation, jusqu’à la présentation de son projet de loi pour l’IVG, devant l’Assemblée nationale. Pascal Bresson nous invite à découvrir le parcours d’une femme courageuse, victime des horreurs de la guerre. Les aquarelles d’Hervé Duphot illustrent habilement son histoire. Il utilise seulement trois couleurs, chacune associée à un épisode de la vie de Simone. Le jaune, symbole de l’espoir, illustre son enfance, tandis que le bleu, celui des yeux de Simone, est associé à son combat pour l’IVG. Enfin, le gris relate sa déportation dans les camps de concentration.

Je ne connaissais que très peu l’histoire de Simone Veil. Simone Veil, l’immortelle met en lumière le destin d’une femme courageuse et humble, qui a su faire de son expérience de la guerre une force. Son projet de loi pour la légalisation de l’IVG est une véritable avancée pour les femmes. Elle fait partie de ces femmes qui font bouger les choses. Aujourd’hui, cela fait plus de 50 ans que l’avortement est légal. S’il nous semble acquis, certains pays font machine arrière en l’interdisant à nouveau. L’histoire de Simone Veil nous rappelle que le droit des femmes est un combat de tous les jours, et que rien n’est acquis !

Un hommage poignant pour une femme courageuse et engagée ! Mon avis : 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Les marques de protections hygiéniques lavables fleurissent sur le marché : véritable star de ces dernières années, la culotte menstruelle surfe sur la vague du zéro déchet. Moi qui ne jurais que par la cup ou les tampons, elles...

lire plus
Comment trouver son équilibre en voyage ?

Comment trouver son équilibre en voyage ?

Entre nos activités professionnelles, personnelles et nos déplacements, trouver son équilibre en voyage est devenu une véritable quête personnelle. En tant que nomades, c’est une question qui revient très souvent dans nos...

lire plus