Sélectionner une page

Brève d’une voyageuse #4 – Le phare du Bout du Monde

Partir au bout du monde

Et si on vous proposait de partir demain au bout du monde, que répondrez-vous ?

C’est la question que je me suis posée, le regard perdu dans le vague, face à l’océan. En y réfléchissant, je me suis dit que la vraie question était : c’est où le bout du monde ? C’est une notion qui peut être très subjective. Le bout du monde n’est probablement le même pour tout le monde, si ?

Le bout du monde pour moi, c’est lorsque je suis immergée dans une culture qui n’est pas la mienne, dans laquelle je n’ai aucun repère connu. C’est quand j’ai l’impression d’être à des kilomètres de chez moi, sans pour autant avoir changé de pays.

Et pour vous, c’est quoi le bout du monde ? Le bout de VOTRE monde ?

Créer au phare du Bout du Monde

Sur la photo, c’est le phare du Bout du Monde de La Rochelle. Il est situé en face de la pointe du port des Minimes. Il est possible d’y passer une nuit en solitaire et d’y laisser son empreinte à travers une forme de création. Musique, peinture ou écriture, tout est permis !

C’est la réplique parfaite du phare érigé en 1884 au large du Cap Horn, en Patagonie. Le phare du Bout du Monde a été construit sur l’île des États, à l’est de la péninsule Mitre en Terre de Feu. Isolé au milieu de l’océan, il fait face à des conditions extrêmes qui aboutiront à son abandon en 1902. Plus tard, il est détruit suite à la construction du phare Año Nuevo.

Le phare du Bout du Monde tombe dans l’oubli pendant près d’un siècle. En 1994, André Bronner, rochelais et avide d’aventures, découvre ses vestiges lors d’un voyage en Argentine. Il décide alors de le reconstruire à l’identique : quelques années plus tard, le phare éclaire de nouveau les navigateurs. Il érige ensuite une réplique du phare dans sa ville d’origine, à La Rochelle.

À 12 780 km de là, au large des côtes françaises, le phare du Bout du Monde affronte de nouveau le tumulte des océans.

Le phare du bout du monde

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Les marques de protections hygiéniques lavables fleurissent sur le marché : véritable star de ces dernières années, la culotte menstruelle surfe sur la vague du zéro déchet. Moi qui ne jurais que par la cup ou les tampons, elles...

lire plus