Sélectionner une page

Brève d’une voyageuse #1 – Trois semaines

Quand je pose ces mots sur le papier, je suis assise dans le train, bercée par le roulement régulier de la mécanique sur les rails. Nous venons de quitter Pabu, en Bretagne, ainsi que nos amis, avec qui nous avons passé la dernière semaine. Ça a été six jours intenses, riches d’échanges, de partages et de rires. Six jours de balades, de ressourcement et de nature. Six jours de discussions emplies de sens, d’émotions, auprès de personnalités inspirantes qui ont su tracer leur propre chemin. De l’inspiration, beaucoup, du partage et de l’amitié.

La pluie martèle la vitre de la voiture lancée à pleine vitesse. Le paysage, que la vitesse rend flou et distant, défile sous mes yeux. Entre deux gares, le visage appuyé contre la fenêtre, je suis triste de les avoir quittés. Je ressens déjà de la nostalgie au souvenir de ces doux moments passés ensemble, éphémères et fragiles, à construire et à déconstruire le monde. Je me dis que cela ne sera probablement pas la dernière fois que ce sentiment envahira mon cœur, que les voyages sont faits de rencontres, et par conséquent, de séparations. Est- ce que c’est ce qui les rend encore plus beaux ?

Mon regard se perd à travers les étendues verdoyantes des plaines que nous traversons. Trois semaines que nous sommes sur les routes. Trois semaines que notre vie tient dans un sac à dos, mais aussi trois semaines que nous prenons enfin le temps de profiter des personnes qui nous sont chers. Si peu, et pourtant, j’ai l’impression d’avoir plus appris en trois semaines qu’en trois ans.

À tous les voyageurs, nomades ou sédentaires, et à tous ceux qui le souhaitent, je suis curieuse de savoir comment vous gérer ces ressentis ! Je vous invite à partager vos expériences en commentaires

Trois semaines

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Accepter ses règles avec la culotte menstruelle

Les marques de protections hygiéniques lavables fleurissent sur le marché : véritable star de ces dernières années, la culotte menstruelle surfe sur la vague du zéro déchet. Moi qui ne jurais que par la cup ou les tampons, elles...

lire plus